Atelier chocolat avec Pierre Jouvenal !

Mercredi 27 octobre

A Grenoble, l’artisan pâtissier et chocolatier Pierre Jouvenal, donne l’Heure Solidaire pour Habitat et Humanisme Isère !

 

De la fève à la tablette en passant par la praline il nous fera voyager et découvrir les 1000 saveurs qui se cachent derrière un carré de chocolat. Dégustation, partage et convivialité : les résidents et bénévoles de l’association égailleront leurs papilles autour d’un carré de chocolat.

 

Ce chocolatier passionné expliquera à chaque participant, dégustation à l’appui, comment le chocolat est fabriqué. . . Exercice qui n’a pas de secret pour lui puisqu’il a animé durant des années un lieu dédié à sa passion, le Paradis du chocolat, musée que certains grenoblois et vacanciers ont peut-être eu l’occasion de visiter.

 

« Je viens livrer un témoignage sur un métier, une passion, une maison et faire découvrir le monde et l’aventure du chocolat »
Pierre Jouvenal.

 

Histoire de Pierre Jouvenal

En 1912,  les grands-parents de Pierre, Emile et Olympe Jouvenal ouvrent une pâtisserie à La Côte Saint André, près de Grenoble. Très vite, ils se forgent une réputation et comptent leurs premiers fidèles, qui  viennent y acheter des Délices, des Berlioz, des brioches, des chaussons dont ils raffolent…

 

En 1944, ce sera au tour de Maurice Jouvenal, leur fils, de suivre leurs traces et de se former à la pâtisserie. Celui-ci reprendra alors les rênes de l’entreprise et l’orientera même vers quelque chose de très innovant pour l’époque : le chocolat. Considéré principalement comme un ingrédient « qui fait grossir », le chocolat est loin d’avoir le vent en poupe. Mais grâce à son savoir-faire, il réussit à faire apprécier ses produits et fait du chocolat une réelle force et caractéristique de l’entreprise.

 

Petit à petit, ce qui était au départ une pâtisserie de La Côte Saint André devient une véritable maison du chocolat : La Maison Jouvenal. Celle qu’à son tour, Pierre reprendra, d’ailleurs bien plus par plaisir que par devoir. Exercer le métier de pâtissier chocolatier était pour lui comme une évidence. « On est quelque part toujours influencé par ses parents, mais je me dis aujourd’hui que nous avons de la chance de faire ce métier », « Le chocolat a un côté magique ».

 

Sa femme Brigitte,  grâce à son savoir-faire artistique, réalise des vitrines qui permettent de mettre en avant l’image de la maison et de montrer les créations de l’entreprise. À cette même période, elle prend la direction de l’équipe qui s’agrandit, passant de cinq à quinze employés.

 

Passionné par son métier et conscient de la gourmandise et de la curiosité que le chocolat éveille, Pierre décide d’ouvrir le Paradis du Chocolat. Il dédie ce musée à la gourmandise, à l’information et à la défense du goût… du vrai. Il tiendra ainsi la maison familiale au côté de son épouse Brigitte jusqu’en 2019, date de son départ à la retraite.

 

Son fils Franck a entre temps pu faire ses armes dans des maisons réputées comme la maison Fauchon à Paris.  Il a également eu en 2016 le plaisir de gagner le titre de « Meilleur Pâtissier par équipe » lors de la première édition de cette compétition nationale.

 

La maison Jouvenal est maintenant tenue par les enfants de Pierre, Anne-Laure et Franck.